Les perles

- - pas de commentaire
Parfois élevées au rang de « must » de la mode, les perles transgressent les millénaires et les cultures les plus éloignées. Voici quelques informations sur ces petites merveilles de la nature.
Symbole lunaire, la perle est liée à l’eau et à la femme. Née des eaux ou de la lune, trouvée dans une coquille, la perle représente le principe Yin :  elle est le symbole essentiel de la féminité créatrice.
En Inde, elle sert de panacée : elle est bonne contre les hémorragies, la folie, l’empoisonnement, les maladies d’yeux…
En Europe elle était utilisée en médecine pour traiter la mélancolie, l’épilepsie, la démence…
Chez les Grecs, elle était l’emblème de l’amour et du mariage.
En Orient la perle a des propriétés aphrodisiaques, fécondantes et talismaniques. La perle joue un rôle de centre mystique. Elle symbolise la sublimationdes instincts, la spiritualisation de la matière, la transfiguration des éléments, le terme brillant de l’évolution ; attribut de l’angélique perfection, d’une perfection toutefois, non pas donnée, mais acquise.
Celle ou celui qui la porte bénéficierait de ses vertus : la perle préserve son porteur, lui permet de développer une égalité d’humeur. Elle insuffle aussi la force de se guérir soi-même. Elle facilite la libération de blocages émotionnels situés dans l’abdomen. Elle apporte aux hommes les qualités féminines telles que la tendresse, la sensibilité, l’intuition. Sur un plan spirituel, elle favorise le travail sur soi dans le but de renforcer la loyauté et l’authenticité.

Laffont/Jupiter Le Grand Livre de la Magie des Pierres – S. Da Ros – Editions Trajectoire.

Répondre