Voyage – Gaziantep, une ville très ancienne de la Turquie

- - pas de commentaire
Gaziantep
Gaziantep

Sur la légendaire Route de la Soie, il y a la ville de Gaziantep ou Antep. Elle compte parmi les villes les plus anciennes au monde et son histoire remonterait jusqu’à l’époque des Hittites et même bien en amont de cela. Actuellement, c’est une ville moderne et développée qui porte la dénomination commune de « tigre anatolien ».

 

Une ville très ancienne

Sur son territoire, Gaziantep recèle d’innombrables sites touristiques dont des grottes, des musées, des marchés non couverts, des églises… Les grottes se trouvent sur un territoire d’une surface d’environ 10 000 m2 et communiquent entre elles. Elles servaient autrefois d’étables pour la vente d’animaux, et sont actuellement sensées constituer une sorte de musée historique relatant l’existence de ces lieux depuis l’âge de la pierre et même la période de l’après Jésus-Christ. Les ruines de Kargamis et de Rumkale sont également témoins de cette époque.

 

Musées, mosquées et fontaines

Le Musée d’Archéologie de Gaziantep contient des collections d’objets anciens dont beaucoup datent de l’âge néolithique. Celui de Zeugma propose des peintures murales et des mosaïques au sol d’une superficie d’environ 1 700 m2. Il y a aussi le Musée d’Ethnographie Süzer Hasan, bâti en pierre restaurée qui conserve toutes sortes d’informations et documents du passé, en particulier en ce qui concerne la Résistance locale et la Défense de la ville. A son entrée, se dressent les statues des trois héros de la ville : Molla Mehmet Karayilan, Şehit Mehmet Kâmil et Şahin Bey. Quant aux mosquées, elles sont nombreuses, la plus importante étant la Mosquée Boyaci, construite en 1211 et dont le minaret est le symbole de la ville. Parmi les plus anciennes, on compte la Mosquée d’Omeriye, bâtie en hommage au califat musulman et la Şirvani ou le « İki Serefeli Cami », construite par Mehmet Efendi Şirvani.

 

Grand producteur d’olives vertes et de pistaches

En ce qui concerne les autres vestiges historiques, l’église Kendirli, faite de pierres blanches et noires, se dresse majestueusement dans un grand jardin. Le « Kastel », érigée en 1282, est une structure propre à la ville du fait que la fontaine d’eau est construite en sous-sol.

Célèbre pour ses tapis usinés, Gaziantep comprend aussi la Citadelle Ravanda ou le Kale qui est la représentation du passé architectural des lieux, tout comme les maisons traditionnelles qui sont concentrées au niveau de la vieille ville. De nombreux ateliers de cuivre y ont également été mis en place. La région est enfin grande productrice d’olives vertes et de pistaches. D’où les fameuses « noix d’Antep », que les touristes tiennent à ramener au retour de leur voyage dans le pays.

Pour terminer, on trouve plusieurs marchés non couverts dont Zincirli Bedesten, Hüseyin Pasha Bedesten et Kemikli Bedesten.

L’esprit des anciens explorateurs flotte encore dans cette ville qui saura vous charmer.

Répondre