L’émeraude : parfois plus chère que le diamant

- - pas de commentaire

Variété du béryl, l’émeraude est un minéral appartenant au groupe des silicates. Sa couleur verte est due à ses composants, en particulier du chrome. C’est la quatrième des pierres précieuses et elle peut coûter très cher, parfois même plus que le diamant.

Emeraude
Emeraude

Une pierre rare, extrêmement difficile à trouver

L’émeraude est une pierre assez fragile, sensible aux produits chimiques. Comptant parmi les quatre pierres précieuses, il s’agit d’une pierre très rare car le béryllium qui la compose provient du magma de la croûte terrestre alors que le reste, soit l’aluminium, le chrome, le vanadium et le fer se trouvent plutôt dans le manteau terrestre. Ce sont ces conditions géologiques exceptionnelles qui en font une pierre difficile à trouver. Celles qui sont de couleur vert foncé sont d’excellente qualité, contrairement à celles qui tirent sur le vert pâle. L’émeraude est sensiblement  « dichroïque » (propriété de prendre une couleur différente suivant l’angle sous lequel on le regarde.). Son traitement se fait à l’huile ou avec de la résine mais jamais avec la technique de l’ultrason qui risque de la briser. L’émeraude nommée « trapiche » est la plus recherchée par les connaisseurs.

 

Une pierre porte-bonheur

Symbole de l’amour et de l’espérance, cette pierre précieuse donnerait un nouveau « coup de fouet » au cœur et à l’intelligence de celui ou celle qui la porte. L’admirer relaxerait les yeux. C’est un véritable porte-bonheur qui éloignerait les maléfices et qui tend vers les liaisons amicales et amoureuses. C’est la « pierre du savoir », également pierre favorite de Cléopâtre et pierre fétiche des Incas. Le calice de Saint-Graal en serait décoré. Elles auraient servi de monnaie d’échange du temps de Babylone. En Egypte, les émeraudes étaient destinées aux grands de l’empire, et étaient très présentent dans les palais. Des écrits mentionnent même l’existence de statues et d’obélisques en émeraude.

 

Expertise requise

Seuls des professionnels en la matière ou des laboratoires d’expertises en bijouterie peuvent déterminer si une pierre est bien une émeraude et dans quelle mesure elle est pure ou non. Dans tous les cas, le bijoutier se basera d’abord sur la couleur de la pierre : elle doit être verte avec quelques nuances. Il scrutera ensuite l’uniformité de ses inclusions.

Actuellement, la Colombie figure parmi les plus grands producteurs d’émeraudes, autant en qualité qu’en quantité. Celles qui sont les plus célèbres portent les noms de Le Devonshire en Colombie, Le Moctezuma à Vienne, la Patricia à New York, l’Isabelle en Floride… Il y a aussi le « Grand Moghol », en Inde, découverte en 1695 et qui porte des inscriptions religieuses. Elle mesure 10 cm et pèse environ 217,80 carats.

Répondre