La turquoise, pierre de bienfaisance

- - pas de commentaire

Originaire des Etats-Unis, plus précisément de l’Arizona, la turquoise est une pierre très appréciée des bijoutiers pour sa couleur distinguée. C’est cette couleur, tout comme sa composition chimique particulière, qui la différencie des autres pierres.

Turquoise
Turquoise

Une grande variété

C’est en Turquie que sa commercialisation a eu une grande renommée, d’où son appellation « turquoise ». En Perse, puis en Iran, elle a toujours fait l’objet d’un commerce florissant : on parle du « bleu de Perse ». Au Tibet, sa couleur est plutôt bleu vert tirant vers un vert pur. A ce jour, on en trouve beaucoup en Chine, Nevada, Mexique et au Tibet. Si auparavant, elle était toujours connue pour sa couleur unique, actuellement, on peut en trouver de nombreuses variétés qui vont du bleu habituel au bleu plus foncé jusqu’au bleu vert turquoise.

Une pierre très recherchée

La turquoise présente une composition chimique faite d’aluminium et de cuivre, englobés dans du phosphate. Au fil du temps, de multiples traitements chimiques et l’application de chaleur ont fait qu’elle a pu acquérir de nombreuses autres couleurs. C’est une pierre qui se dissout facilement au contact des acides, sans effet d’effervescence, ni d’ébullition, ni de reste de résidu. On en trouve de qualités fortement variables. Sous une certaine pression, elle peut tout à fait se casser. Cette pierre est employée en joaillerie ou en orfèvrerie en bijoux serti–clos, technique très recommandée à cause de sa fragilité.

Une pierre aux vertus protectrices

Depuis la nuit des temps, la turquoise est une pierre estimée et vénérée à cause de sa couleur caractéristique. C’est une pierre protectrice puissante censée avoir un rôle protecteur au cours des voyages. Ainsi, elle est utilisée comme talisman par les personnes navigantes. Efficace contre les mauvais sorts, cette pierre protégerait contre les cauchemars et les angoisses. Elle posséderait aussi des vertus protectrices contre les vibrations et les ondes négatives, désagréables ou troublantes. Sur le plan thérapeutique, elle serait bienfaisante pour les yeux et les voies respiratoires comme la gorge ou le nez. Grâce à  sa forte teneur en cuivre et sa constitution, elle serait aussi efficace contre les influences bactériennes, tout en apportant une action purificatrice sur les liquides vitaux comme le sang, le sperme, les urines… Elle est aussi utilisée pour lutter contre les dépressions, l’anorexie, l’excès de triglycérides, de cholestérol et de secrétions acides ainsi que les maux d’estomac, les gouttes et les rhumatismes.

Répondre